Forum  M’enregistrer
* *

Nous sommes le Sam 4 FĂ©v 2023 10:49

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet RĂ©pondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Un mĂ©decin accusĂ© d'avoir menti sous serment.
MessagePostĂ©: Lun 2 Mai 2016 09:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 20 Oct 2008 11:16
Messages: 447
Localisation: DRAVEIL
Roule au GPL: Toujours
Installateur GPL: Non
Pages Orange a Ă©crit:
C'est une première pour une chambre du Parlement français. Le Sénat a décidé, ce jeudi 28 avril et à l'unanimité, de saisir la justice pour faux témoignage devant une commission d'enquête. Un pneumologue est accusé d'avoir nié tout lien avec l'industrie pétrolière alors qu'il était rétribué depuis des années par le groupe Total.

Michel Aubier est pneumologue et ancien chef de service à l'hôpital Bichat (XVIIIe arrondissement de Paris). Interrogé le 16 avril 2015 par une commission d'enquête parlementaire sur le coût et les dangers de la pollution atmosphérique, il avait assuré - la main droite levée et en jurant de dire "toute la vérité, rien que le vérité" - n'avoir "aucun lien d'intérêt avec les acteurs économiques".

Mais en mars après des révélations de "Libération" et du "Canard enchaîné", le spécialiste a reconnu devant la commission - réunie exceptionnellement à huis clos - que le groupe pétrolier français lui versait de 50.000 à 60.000 euros par an pour des fonctions de médecin-conseiller. Cela depuis la fin des années 1990.

L'IMPACT DU DIESEL MINIMISÉ

"Ce mensonge est d'autant plus inadmissible qu'il touche une question de santé publique", s'est indignée la rapporteure de la commission, la sénatrice écologiste Leila Aïchi. "Michel Aubier a, lors de sa première audition, minimisé l'impact du diesel sur la santé", lui reproche-t-elle. Le médecin avait été précisément questionné sur la façon dont l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (APHP) appréhende la question des coûts économiques et financiers de la pollution de l'air, en particulier par la prise en charge des pathologies qui y sont liées.

Devant la commission mais également dans les médias, le médecin avait minimisé à plusieurs reprises les dangers des moteurs diesel sur la santé. Dans l'émission "Allô docteurs", diffusée sur "France 5" le 1er mars, il avait notamment déclaré que la pollution atmosphérique "peut être cancérigène" mais que "pour le moment, ce qui a juste été démontré, c'est essentiellement des cancers lors d'expositions assez fortes, c'est-à-dire professionnelles".

"Il appartiendra au procureur de la République d'apprécier l'opportunité d'engager des poursuites", a précisé jeudi la présidence du Sénat à l'issue d'une réunion de son Bureau, l'équivalent de son conseil d'administration. Celui-ci a d'ailleurs souligné que "la prestation de serment devant une commission d'enquête était un acte solennel qui engageait son auteur". Le pneumologue risque jusqu'à 5 ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende.

L'APHP ÉTUDIE AUSSI UNE ÉVENTUELLE PROCÉDURE

De son côté, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a qualifié le comportement de Michel Aubier d'"inadmissible". "La décision du Sénat est à la hauteur de la gravité des faits", a jugé la ministre. Elle a aussi annoncé que l'APHP "étudie la situation individuelle de Michel Aubier et examine les conditions d'une éventuelle procédure".

"Au-delà de son cas personnel, je veux dire que la communauté médicale de l'APHP, qui a été profondément atteinte par cela, a élaboré un guide pour définir de façon plus précise la façon dont les médecins doivent se comporter face aux conflits d'intérêt", a-t-elle indiqué devant le Sénat. A l'issue de ses travaux, la commission présidée par Jean-François Husson (Les Républicains, ex-UMP) avait conclu que la pollution de l'air coûterait plus de 100 milliards d'euros par an à la France, en dépenses de santé, absentéisme dans les entreprises ou baisse des rendements agricoles.

La commission avait préconisé 61 mesures pour "une véritable fiscalité écologique" et pour "compléter les normes existantes". Dans les transports, elle avait proposé notamment l'alignement progressif jusqu'en 2020 de la fiscalité de l'essence et du diesel.

_________________
OPEL CORSA 90CV acheté neuve le 10/12/2016 équipée LANDI RENZO
pour tous les jours et un T-ROC cabriolet pour les balades.


Haut
 Profil  
 

 Annonces du forum GPL

 Sujet du message: Re: Un mĂ©decin accusĂ© d'avoir menti sous serment.
MessagePostĂ©: Lun 2 Mai 2016 09:32 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 28 DĂ©c 2002 01:00
Messages: 4313
Localisation: Paris
Roule au GPL: Toujours
Installateur GPL: Non
Lire aussi l'article du Monde:
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

_________________
Scénic 2L BVA + AG SGI
Certains me trouvent rugueux, d'autres ont lu sans modération: le tuto sécurité, à lire avant de poster et avant de poster dans "le garage". Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un mĂ©decin accusĂ© d'avoir menti sous serment.
MessagePostĂ©: Sam 7 Mai 2016 14:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 23 Sep 2004 01:00
Messages: 1054
Il faut bien prendre connaissance du rĂ´le incident de Michel Aubier pour le Diesel.

On peut le mettre en regard avec celui de Pr Etienne Fournier, toxicologue, membre de l'Académie de médecine et du Pr Jean Bignon comme caution morale pour l'amiante via leur participation au CPA.
[url=https://fr.wikipedia.org/wiki/Comité_permanent_amiante]Comité Permanent Amiante[/url]

Il faut dire qu'une personnalité scientifique mandatée par les Hôpitaux de Paris pour participer à la commission d'enquête du Sénat, déclarant que le Diesel n'est dangereux que dans les mines, et qui rappelle certainement ce même laïus devant les tribunaux pour contrer la mise en cause du Diesel par une association, cela vaut son pesant de cacahouètes.

Les 5000 euros mensuel de salaires de Total n'ont vraiment honnêtement pas été volés, et le passe plat entre Total et l'industrie automobile est en tout bien, parfaitement naturel ...

Laissons leur leurs considérations respectueuses et confraternelles, et faisons tranquillement crever nos gosses ...

_________________
Espace 2L 16v 2001 (inj. Liquide Vialle 2004)
Clio II Gpl 2001, 2005 puis 2007


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un mĂ©decin accusĂ© d'avoir menti sous serment.
MessagePostĂ©: Ven 31 Mar 2017 10:33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 14 Nov 2008 18:52
Messages: 594
Localisation: Lyon
Roule au GPL: Souvent
Installateur GPL: Non
Audience correctionnelle prévue le 14 juin

_________________
Espace 2 4/4 1991 GPL aspiré bloss
Mercedes w202 Prins


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postĂ©s depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet RĂ©pondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas Ă©diter vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller Ă :  


Tous les messages postés sur ce forum sont sous la responsabilité des inscrits qui les ont écrits,
non du webmaster-administrateur ou des modérateurs-organisateurs, à l'exception de leurs propres messages.

Réalisé par : Franck M. - Copie même partielle interdite © 2008-2015

Powered by phpBB © 2008 Frost & Ika