Forum  M’enregistrer
* *

Nous sommes le Ven 9 DĂ©c 2022 23:03

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet RĂ©pondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Quand Carlos Tavares bottte en touche
MessagePostĂ©: Sam 20 DĂ©c 2014 23:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 2 Nov 2008 19:19
Messages: 603
Localisation: Yvelines
Roule au GPL: Autrefois
Installateur GPL: Non
Selon un article en ligne du journal économique "La Tribune", le nouveau patron de PSA, ex N°2 de Renault-Nissan, Carlos Tavares tient les propos suivants suite à une question sur le diesel :

" Question: Le diesel étant de plus en plus décrié par l'opinion et les autorités publiques, le groupe PSA compte-t-il réorienter sa stratégie vers les véhicules à essence en priorité ?

Réponse de M. Tavares : Non. Il y a, à ce sujet, un déficit d'information. Depuis septembre, la réglementation européenne concernant le diesel, qui est une des plus sévères au monde, est passée de Euro 1 à Euro 6 pour toutes les voitures. Les constructeurs automobiles ont du réaliser des progrès énormes, et nous avons souvent été précurseurs. Cette réglementation nous a amenés à un niveau de quasi neutralité entre l'essence et le diesel en matière d'émissions de particules. La nouvelle règlementation prévoit également la diminution des émissions de dioxyde de carbone. Et, sur ce point, force est de constater que le diesel a une efficacité 15% supérieure à celle de l'essence.

Lors d'une audition devant l'Assemblée Nationale avant l'été 2014, j'ai demandé solennellement la création d'une commission de scientifiques indépendants qui analyseront tous les résultats de nos études et de nos tests dans ce domaine, afin d'en tirer des conséquences objectives. Nous nous sommes par ailleurs engagés à une totale transparence de nos résultats auprès de cette commission. La vraie problématique n'est pas de choisir entre essence et diesel, mais de moderniser le parc automobile. Notre proposition est de travailler sérieusement à établir une définition de ce qu'est un véhicule propre, plutôt que de choisir de privilégier tel ou tel carburant. Nous souhaitons par ailleurs continuer à être des acteurs de la mobilité durable en proposant des solutions de plus en plus efficaces en termes de motorisation notamment."

J'ai souligné une phrase en gras tellement elle me semble révélatrice de la langue de bois du groupe PSA sur le mazout.

Quand M. Tavares demande une commission à l'Assemblée nationale, cela me rappelle un vieil adage parlementaire : Quand on veut enterrer un problème, on crée une commission.

Vous pouvez découvrir l'ensemble de l'interview ici :
http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... vares.html

_________________
Laguna III Estate 2l 16V "Flex fuel" (Bioéthanol) - 2012
Nissan Micra 1.4 BVA "Lolita Lempicka" - 2008 - 80% E85 sans kit
A abandonné le mazout depuis 2005 - Véhicules antérieurs : Chevrolet Kalos GPLi puis Megane 2 Estate 1.6 16V LPi Vialle / Clio 2 1.2 GPL


Haut
 Profil  
 

 Annonces du forum GPL

 Sujet du message: Re: Quand Carlos Tavares bottte en touche
MessagePostĂ©: Dim 21 DĂ©c 2014 06:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 1 Mai 2011 12:29
Messages: 791
Localisation: Lozère
Roule au GPL: Toujours
Installateur GPL: Non
Les constructeurs ont investi des milliards suite au choc pétrolier de 73 pour le moteur diesel avec l'Etat qui les a incité dans ce sens, avec Euro 6, ils continuent et forcément, ils ne veulent pas privilégier l'essence et tout abandonner. Il y a 2-3 ans, quand je suis allé au mondial de l'auto à Paris, j'ai été surpris de voir Peugeot proposer des motorisations Diesels avec l'Hybride, c'est totalement antagoniste. Quand on voit cela, on a tout compris.

_________________
FIAT Bravo 2, 1.4 T-Jet 120 ch, finition Elégance, achetée (en août 2010 à 16 000 km) déjà équipée en seconde monte en Prins VSI-1; 165 000 km en septembre 2022


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand Carlos Tavares bottte en touche
MessagePostĂ©: Dim 21 DĂ©c 2014 08:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 26 FĂ©v 2010 09:06
Messages: 143
Peugeot ne semble pas près a abandonné le diesel ,mais le moteur hybrid air n'est pas encore commercialisé a mon avis.

_________________
meriva b série edition gpl


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand Carlos Tavares bottte en touche
MessagePostĂ©: Dim 21 DĂ©c 2014 10:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Jan 2009 08:39
Messages: 755
peugeot abandonne l'hybrid diesel et va passer Ă  l'hybrid essence comme tout le monde :D
Et on voit quand même sortir des petits moteurs essence modernes, il parait que le 1.2 turbo est très agréabel :jap:

_________________
Renault Espace IV 2.0T montage Prins VSI 1


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand Carlos Tavares bottte en touche
MessagePostĂ©: Dim 21 DĂ©c 2014 10:39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 13 Mar 2011 21:22
Messages: 1498
Localisation: 86
Roule au GPL: Toujours
Apparemment avec des injecteurs qui s encrassent aussi.....oui oui en essence !

_________________
................... *** Honda Insight HYBRID 2012 Executive *** ..........................
--------------------------- HONDA CRV IV 2L i-vtec BVA Exclusive -----------------------------------


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand Carlos Tavares bottte en touche
MessagePostĂ©: Dim 21 DĂ©c 2014 13:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Jan 2009 08:39
Messages: 755
c'est un admission direct ? car visiblement c'est pas la panacée sur les essences :mad:

_________________
Renault Espace IV 2.0T montage Prins VSI 1


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand Carlos Tavares bottte en touche
MessagePostĂ©: Dim 21 DĂ©c 2014 14:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 30 Oct 2008 23:33
Messages: 1699
Roule au GPL: Toujours
Installateur GPL: Autrefois
Non ils n'abandonneront pas le diesel. Et ceci pour deux raisons : d'abord parce qu'ils ont investis des sommes astronomiques en R&D et qu'il faut bien rentabiliser l'investissement mais aussi et surtout parce que les diesel modernes sont beaucoup plus couteux à entretenir et à réparer que les moteur essence. Vendre une voiture diesel constitue une garantie de confortables et régulières rentrées financières en SAV.

_________________
Le plaisir commence Ă  4.000 tours ... lĂ  oĂą le diesel s'arrĂŞte.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand Carlos Tavares bottte en touche
MessagePostĂ©: Dim 21 DĂ©c 2014 18:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 2 Nov 2008 19:19
Messages: 603
Localisation: Yvelines
Roule au GPL: Autrefois
Installateur GPL: Non
wutch a Ă©crit:
c'est un admission direct ? car visiblement c'est pas la panacée sur les essences :mad:


Les partisans du diesel donnent pour argument que les nouveaux moteurs essence "downsizés" avec turbo + injection directe sont (seraient ?) émetteurs de 10 à 15 fois plus de particules que les diesels actuels. Apparemment c'est vrai car l'on semble se diriger vers une forme de "diésélisation" du moteur essence avec à terme FAP, vanne EGR et tout le toutim. Et les emmerdes qui vont avec.

Seulement voilà, je n'arrive pas à obtenir des infos sur la différence éventuelle de nature physico-chimique des particules rejetées par un diesel et un essence nouvelle génération. Sont-elles de même nocivité ? Seule la granulométrie compte-t-elle (pénétration profonde dans les voies respiratoires) ou autre chose, ou les deux ?
Pour avoir fait, certes il y a longtemps, un peu de chimie, la combustion est une réaction chimique. La première probablement maîtrisée par l'homme (avec le feu). Et le résultat d'une réaction chimique dépend des réactifs de départ. Le diesel contient des chaînes carbonées plus longues que l'essence. Alors quid des résultats de la combustion comme les particules ?

Par ailleurs, dans l'émission de France 24 "Diesel : le scandale français", il est fait état en une phrase de quelque chose qui m'a beaucoup intrigué : à la sortie du pot d'un diesel moderne, avec un FAP, il y a visiblement une filtration importante des particules, montrée avec une expérience en labo. MAIS il est rajouté dans le commentaire qu'il y a une recomposition particulaire par condensation dans l'air froid quelques mètres plus loin. Ce qui du coup relativise énormément le rôle du FAP. Le problème c'est que le reportage n'apporte pas plus d'explication. Cela m'a beaucoup étonné. Avez-vous des infos (fiables) à ce sujet ?

_________________
Laguna III Estate 2l 16V "Flex fuel" (Bioéthanol) - 2012
Nissan Micra 1.4 BVA "Lolita Lempicka" - 2008 - 80% E85 sans kit
A abandonné le mazout depuis 2005 - Véhicules antérieurs : Chevrolet Kalos GPLi puis Megane 2 Estate 1.6 16V LPi Vialle / Clio 2 1.2 GPL


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand Carlos Tavares bottte en touche
MessagePostĂ©: Dim 21 DĂ©c 2014 21:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 1 Mai 2011 12:29
Messages: 791
Localisation: Lozère
Roule au GPL: Toujours
Installateur GPL: Non
benichou a Ă©crit:
Peugeot ne semble pas près a abandonné le diesel ,mais le moteur hybrid air n'est pas encore commercialisé a mon avis.


Peugeot cherche un partenaire financier pour commercialiser l'hybride Air (Cf post sur l'hybride Air)

-- Edit du Dim 21 DĂ©c 2014 22:15 --

Losange a Ă©crit:
wutch a Ă©crit:

MAIS il est rajouté dans le commentaire qu'il y a une recomposition particulaire par condensation dans l'air froid quelques mètres plus loin. Ce qui du coup relativise énormément le rôle du FAP. Le problème c'est que le reportage n'apporte pas plus d'explication. Cela m'a beaucoup étonné. Avez-vous des infos (fiables) à ce sujet ?


Je me souviens de cette remarque mais je connais pas les explications de cette recombinaison

_________________
FIAT Bravo 2, 1.4 T-Jet 120 ch, finition Elégance, achetée (en août 2010 à 16 000 km) déjà équipée en seconde monte en Prins VSI-1; 165 000 km en septembre 2022


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand Carlos Tavares bottte en touche
MessagePostĂ©: Dim 28 DĂ©c 2014 16:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 23 Sep 2004 01:00
Messages: 1054
Losange a Ă©crit:
wutch a Ă©crit:
c'est un admission direct ? car visiblement c'est pas la panacée sur les essences :mad:


Les partisans du diesel donnent pour argument que les nouveaux moteurs essence "downsizés" avec turbo + injection directe sont (seraient ?) émetteurs de 10 à 15 fois plus de particules que les diesels actuels. Apparemment c'est vrai car l'on semble se diriger vers une forme de "diésélisation" du moteur essence avec à terme FAP, vanne EGR et tout le toutim. Et les emmerdes qui vont avec.

Seulement voilà, je n'arrive pas à obtenir des infos sur la différence éventuelle de nature physico-chimique des particules rejetées par un diesel et un essence nouvelle génération. Sont-elles de même nocivité ? Seule la granulométrie compte-t-elle (pénétration profonde dans les voies respiratoires) ou autre chose, ou les deux ?
Pour avoir fait, certes il y a longtemps, un peu de chimie, la combustion est une réaction chimique. La première probablement maîtrisée par l'homme (avec le feu). Et le résultat d'une réaction chimique dépend des réactifs de départ. Le diesel contient des chaînes carbonées plus longues que l'essence. Alors quid des résultats de la combustion comme les particules ?

Par ailleurs, dans l'émission de France 24 "Diesel : le scandale français", il est fait état en une phrase de quelque chose qui m'a beaucoup intrigué : à la sortie du pot d'un diesel moderne, avec un FAP, il y a visiblement une filtration importante des particules, montrée avec une expérience en labo. MAIS il est rajouté dans le commentaire qu'il y a une recomposition particulaire par condensation dans l'air froid quelques mètres plus loin. Ce qui du coup relativise énormément le rôle du FAP. Le problème c'est que le reportage n'apporte pas plus d'explication. Cela m'a beaucoup étonné. Avez-vous des infos (fiables) à ce sujet ?

Là vous êtes à la recherche d'une information rationnelle qu'il sera difficile à obtenir, car en fait on ne veut pas du tout la connaître.

Il y a eu un tel déficit des états d'Europe quant à la recherche des vrais dangers des Diesels, car cela était contraire au développement de nos conglomérats industriels, et à la propagande nationaliste sous-jacente (sans effort, nous sommes les champions de la lutte contre l'effet de serre et nous allons montrer l'exemple en vendant nos tanks qui suent la crasse et la mort par toutes les pores) ...

Maintenant que les états d'Europe sont coincés dans leur doctrine mortifère, et ont bloqué tous les signaux d'alarmes concernant le Diesel, qui aurait intérêt à faire des études pour déterminer ce qui est réellement dangereux ?

Au niveau actuel de nos sociétés où même la protection des individus doit être commanditée par des intérêts économiques, quel financier serait intéressé pour pousser les recherches et confirmer, en étudiant la recomposition de particules fines en aval des filtres à particules, comment nous avons salopé pendant 20 ans la vie de nos gosses en parlant de sauver la planète ?

_________________
Espace 2L 16v 2001 (inj. Liquide Vialle 2004)
Clio II Gpl 2001, 2005 puis 2007


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand Carlos Tavares bottte en touche
MessagePostĂ©: Dim 4 Jan 2015 01:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 14 Nov 2008 18:52
Messages: 594
Localisation: Lyon
Roule au GPL: Souvent
Installateur GPL: Non
91 a Ă©crit:
Losange a Ă©crit:
wutch a Ă©crit:
c'est un admission direct ? car visiblement c'est pas la panacée sur les essences :mad:


Les partisans du diesel donnent pour argument que les nouveaux moteurs essence "downsizés" avec turbo + injection directe sont (seraient ?) émetteurs de 10 à 15 fois plus de particules que les diesels actuels. Apparemment c'est vrai car l'on semble se diriger vers une forme de "diésélisation" du moteur essence avec à terme FAP, vanne EGR et tout le toutim.
Seulement voilà, je n'arrive pas à obtenir des infos sur la différence éventuelle de nature physico-chimique des particules rejetées par un diesel et un essence nouvelle génération.


Cela semble possible car ces moteurs fonctionnent à faible charge en mélange pauvre à allumage commandé, voir carrément en cycle diesel (oui oui avec de l'essence).
Car l'avantage du diesel en ville est sa consommation au ralentis, il n'y a pas de papillon des gaz donc pas de pertes dues à celui ci quand il est fermé (ralentis) ou peu ouvert...

Les particules ne doivent pas être très différentes car dans les 2 cas tu brûle des hydrocarbures a peu prés aux mêmes températures, peut être même un peu plus de cochonneries apparentées au benzène que dans le diesel. Ce n'est pas forcément un complot, ce genre de truc est trés difficile à mesurer. Il n'y a pas à ma connaissance de moyen fiable de détection des diesels defappés.
Mais si j'ai bien compris dés que tu appuis cela redevient un moteur essence qui pollue moins. Et avec les systémes stop and go ce temps de fonctionnement quasi diesel semble réduit dans l’utilisation du moteur.
Et si l'on se base sur les diesel partiellement GPLisés, le GPL brûlé en allumage spontané avec du mazout faisait fortement baisser les particules.

Donc si vous achetez une voiture essence Ă  injection directe il faut la passer au GPL :D

_________________
Espace 2 4/4 1991 GPL aspiré bloss
Mercedes w202 Prins


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand Carlos Tavares bottte en touche
MessagePostĂ©: Dim 4 Jan 2015 16:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 23 Sep 2004 01:00
Messages: 1054
Losange a Ă©crit:
(...)
" Question: Le diesel étant de plus en plus décrié par l'opinion et les autorités publiques, le groupe PSA compte-t-il réorienter sa stratégie vers les véhicules à essence en priorité ?

Réponse de M. Tavares : Non. Il y a, à ce sujet, un déficit d'information.
(...)
Et, sur ce point, force est de constater que le diesel a une efficacité 15% supérieure à celle de l'essence.

Lors d'une audition devant l'Assemblée Nationale avant l'été 2014, j'ai demandé solennellement la création d'une commission de scientifiques indépendants qui analyseront tous les résultats de nos études et de nos tests dans ce domaine, afin d'en tirer des conséquences objectives.
(...)
J'ai souligné une phrase en gras tellement elle me semble révélatrice de la langue de bois du groupe PSA sur le mazout.

Quand M. Tavares demande une commission à l'Assemblée nationale, cela me rappelle un vieil adage parlementaire : Quand on veut enterrer un problème, on crée une commission.

Vous pouvez découvrir l'ensemble de l'interview ici :
http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... vares.html

Cette époque est vraiment catastrophique en terme de comportement individuel, et fait douter de toute persistance de pensée humaniste.
Aucun individu ne peut s'empêcher de raisonner comme représentant un groupe de pression, sans estimer qu'il faut garder un libre arbitre et une autonomie de pensée liée à ce qu'on est et ce qu'on est devenu, indépendamment de ce qu'on représente.

Carlos Tavares a tout faux.
Il vise simplement à trouver un argument ponctuel, obtenir une décision pour laquelle il aura suffisamment de pions bien placés juste au moment opportun pour emporter la décision, sans s'attarder aux conséquences.

Qu'importe si pour sauver son poste il faille tuer des milliers de personnes, comme lorsqu'il a fallu déclencher le Bonus/Malus automobile Borloo/Kosciusko-Moriset qui favorisait nos Diesels de ville obsolètes, juste l'année avant que les normes européennes n'en interdisent la vente.
On voit bien maintenant ce qu'il en est de la vente de Diesels et de leur utilisation en ville, en particulier en terme de pollution.

Revenons sur ses propos:
"Lors d'une audition devant l'Assemblée Nationale avant l'été 2014, j'ai demandé solennellement la création d'une commission de scientifiques indépendants qui analyseront tous les résultats de nos études et de nos tests dans ce domaine, afin d'en tirer des conséquences objectives."


Alors ces propos ne font que rappeler à quel point l'histoire se répète, mais toujours de façon morbide.

Déjà le 14 décembre 2005 Peugeot s'était exprimé devant le Sénat et l'Assemblée nationale.
http://www.assemblee-nationale.fr/12/ra ... 181_459634

Et voilà ce que disait MME VALÉRIE PERNELET, CHEF DE PROJET « AIR ET SANTÉ », AFSSE:

"Avec l'exemple de l'Ile-de-France, on peut rappeler que le transport routier est un contributeur majeur des émissions de polluants atmosphériques, qui sont des indicateurs de la qualité de l'air.
En termes d'effets sanitaires des principaux indicateurs, le dioxyde d'azote est susceptible d'entrer jusque dans les voies aériennes inférieures jusqu'aux bronchioles.
Au niveau cellulaire, il est susceptible de provoquer des lésions inflammatoires de l'épithélium. Chez le sujet asthmatique, certains auteurs notent une augmentation de l'hyperactivité bronchique, et certaines études épidémiologiques s'intéressant aux effets à court terme du dioxyde d'azote montrent que l'augmentation des niveaux de NO2 est corrélée à une augmentation de la mortalité et des hospitalisations pour des pathologies respiratoires.

En ce qui concerne les particules fines, je n'apprendrai rien à l'ensemble des personnes présentes en indiquant que les plus fines sont les plus dangereuses.
Elles vont effectivement jusqu'à atteindre les alvéoles pulmonaires et provoquent des inflammations des voies respiratoires. En termes d'impacts à court terme, on observe pour une exposition aux particules fines une augmentation de la mortalité, des admissions hospitalières et des consultations médicales pour des atteintes de l'appareil respiratoire et cardio-vasculaire. Sur le long terme, les études épidémiologiques vont dans le sens d'un effet également délétère sur l'appareil cardio-pulmonaire en particulier, avec une augmentation des cas d'asthme lors de l'exposition à des particules fines diesel."

Alors 10 ans plus tard, M. Carlos Tavarès, nous avons entassé nos milliers de morts prématurés (400 000 environ, rien qu'en France et juste pour les particules fines), et que nous proposez vous avec vos "scientifiques indépendants " ?

Demain grâce à vos travaux il n'y aura plus de particules et de dioxyde d'azote dans nos rues alors que bien avertis, vous avez bénéficié de 10 ans pour le faire ?

Autant qu'on puisse tabler sur l'humanité de nos responsables: Carlos Tavarès, vous n'avez pas honte ?

_________________
Espace 2L 16v 2001 (inj. Liquide Vialle 2004)
Clio II Gpl 2001, 2005 puis 2007


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand Carlos Tavares bottte en touche
MessagePostĂ©: Dim 4 Jan 2015 21:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 14 Nov 2008 18:52
Messages: 594
Localisation: Lyon
Roule au GPL: Souvent
Installateur GPL: Non
L'espoir c'est que le Franco-chinois PSA, ne vends pas beaucoup. C'est peut ĂŞtre que cela commence Ă  se savoir !
Car le deuxième effet de ces déclarations est la perte de crédibilité du personnage et ensuite de la marque.
Cela sent la logique de liquidation des stock de diesel, car ils n'ont pas d'offre essence compétitive faute d'investissement. Ce n'est pas parce qu'on maîtrise une technologie (petit diesel urbain) qu'elle est bonne.
Si il est capable de raconter cela, que peut 'il encore nous cacher ?
Achèteriez vous une voiture à cet individu (même essence)?

Il compte encore sur le coté patriotique de l'achat de voiture "française", mais cela marche de moins en moins pour un C4 produit en Espagne par rapport à une classe B produite en Allemagne. Quand au haut de gamme produit encore en France il a été massacré par le bonus/malus.

_________________
Espace 2 4/4 1991 GPL aspiré bloss
Mercedes w202 Prins


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postĂ©s depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet RĂ©pondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas Ă©diter vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller Ă :  
cron


Tous les messages postés sur ce forum sont sous la responsabilité des inscrits qui les ont écrits,
non du webmaster-administrateur ou des modérateurs-organisateurs, à l'exception de leurs propres messages.

Réalisé par : Franck M. - Copie même partielle interdite © 2008-2015

Powered by phpBB © 2008 Frost & Ika